Étoiles filantes au Québec (parc national du Mont-Mégantic)


Pour observer les étoiles filantes dans le parc du Mont-Mégantic du 9 au 13 août :

 Où allerASTROLab

 Plus de détailsSoirées des Perséides


Et maintenat notre histoire comment nous obsorvions les étoiles dans le parc du Mont-Mégantic en 2018.

Quel est le meilleur moment pour observer les étoiles filantes?

Chaque année, en août, dans l’hémisphère nord et, par conséquent, au Canada, vous pouvez observer des étoiles filantes à l’œil nu.

Vous pouvez voir jusqu’à 100 étoiles filantes par minute.

 Savez-vous?

Qu’est-ce qui sont des étoiles filantes?
Les étoiles filantes sont des météores ou des pluies de météores, c’est-à-dire de petites parties de poussière et de glace circulant dans l’atmosphère terrestre.

Quel genre d’étoiles filantes pouvons-nous observer en août?
En août, nous pouvons observer les Perséides.

Pourquoi des étoiles filantes se s’appellent les Perséides?
Pour nous, Terriens, les étoiles filantes proviennent de la constellation de Persée. D’où provient le nom les Perséides.

Pourquoi les Perséides apparaissent-ils en août?
C’est à ce moment que la Terre traverse la queue de la comète Swift-Tuttle. L’activité est entre 17 juillet et 24 août.

Quelles sont les conditions idéales pour observer pluies de météores?
La meilleure visibilité des météores est en nuit sans lune et loin de la ville.

En 2018 les meilleures conditions pour observer les Perséides étaient la nuit du 12 au 13 août.

Après avoir étudié la théorie, nous étions déterminés à trouver un endroit éloigné de Montréal pour observer les Perséides.

Puisque la nuit du 11 au 12 août est tombée la fin de la semaine, nous sommes allés cette nuit-là pour observer les étoiles. Plus tard, il s’est avéré que c’était la bonne décision. La nuit de 12 à 13 août, le ciel était couvert de brume.

Il ne reste qu’une question : où se rendre pour regarder les étoiles?!

À première vue, il semble que ça soit suffisant de vous éloigner à 50 kilomètres de Montréal pour observer les étoiles. Nous avons même essayé plusieurs fois. Tout d’abord, il ne fait pas sombre du tout. La quantité d’étoiles que vous pouvez voir n’est pas beaucoup plus grande, la Voie Lactée n’est que légèrement visible. Deuxièmement, il n’est pas très agréable d’être seul au milieu de la nuit.

En bref, cette fois nous avons décidé de faire confiance aux professionnels.

Centre d’activités en astronomie ASTROLab dans le parc du Mont-Mégantic

Dans le centre d’activité ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic au Québec vous pouvez observer le ciel étoilé dans tout le confort.

Dans la nuit avec l’activité la plus élevée, généralement 4-5 nuits en août, vous pouvez aller profiter du spectacle des étoiles pour une somme modique. Si vous voulez en savoir plus sur les étoiles, toute sorte d’activités sont à votre disposition au centre ASTROLab :

  • Spectacles interactifs
  • Randonnée nocturne avec un guide
  • Animateurs compétents qui répondront à toutes vos questions sur les étoiles
  • Observation des étoiles et des planètes aux télescopes
  • Ambiance musicale sympa …

Bonus : vous pourriez voir des animauz savages. Nous avons vu un renard traverser lentement la route.

Le centre astronomique a une autre option pour observer les étoiles. C’est un tour en bus qui vous ramène encore plus haut à l’observatoire. Cela coûte le double du prix régulier. Nous ne savons pas si cela vaut la peine de monter à l’observatoire. Les billets avaient été vendus. Nous avons observé les étoiles à la « base », c’est-à-dire près du centre astronomique ASTROLab.

Toute la nuit, la « base » rivalisait avec la « montagne », qui a pu voir plus d’étoiles filantes. Jusqu’à 2 heures du matin, ils menaient mais nous les avons battus finalement.

Quand nous sommes arrivés à 23 h, il faisait +15 C, alors qu’à Montréal, il faisait +25 C.

Le ciel était sans lune.

Tout s’est déroulé comme prévu, jusqu’à ce que nous soyons arrêtés à 500 mètres de l’entrée du parc. Les voitures étaient garées des deux côtés de la route. L’employé du parc nous a dit poliment, il n’y a pas d’espace de stationnement – vous devez laisser la voiture ici et marcher. Nous l’avons fait sans beaucoup d’enthousiasme. Nous n’étions pas excités du tout de transporter toutes les affaires et nos lourdes chaises. Nous avons décidé de laisser tout l’équipement à l’intérieur de la voiture pour le moment et d’aller explorer le site. Il faisait noir. Si nous n’avions pas eu de lampe de poche, nous aurions dû aller à tâtons.

Une fois dans le parc, nous avons acheté des billets. Il y avait un parking derrière l’accueil. Nous avons décidé de vérifier s’il y avait des espaces disponibles. Juste au cas où quelqu’un serait déjà parti. Imaginez! Nous avons trouvé quelques places.

Ce stationnement était beaucoup plus proche du centre astronomique ASTROLab. Nous avions beaucoup de choses à porter :

  • Vêtements chauds
  • Couvertures
  • Chaises, i.e. nos chaises longes
  • Thé/café chaud avec des sandwichs
  • Appareil photo
  • Lampe de poche avec le spectre rouge. Les lampes de poche à lumière blanche ne sont pas autorisées, car vous perturberez les autres visiteurs. Dans notre cas, ce n’était pas trop lourd à porter 🙂 Apple Watch a une lampe de poche rouge intégrée.
  • Quelque chose pour couvrir la tête. À certain moment la tête commençait à geler. Nous avions nos buffs, multifonction chiffon écharpes qui sauvent nos tête en froid et en chaleur. Lisez comment nous utilisons nos buffs en hiver.

Parmi les activités proposées, nous nous souvenons de la randonnée nocturne. N’aies pas peur! C’est seulement une demi-heure de marche à travers la forêt nocturne. Vous allez à un groupe de n personnes. Dans l’obscurité, pas moyen de savoir combien de personnes étaient là. À la tête du groupe se trouve un guide avec une petite lampe de poche sur une longue perche.

Nous avons fait plusieurs arrêts pour qu’elle puisse nous parler de faits intéressants sur la vie des animaux de nuit. C’était drôle quand elle a demandé : « Est-ce que tout le monde est là? ». La foule éclata de rire. Personne n’a vu personne!

Le plus étonnante est qu’à la fin de la randonnée, chacun du groupe a admet qu’ils voient beaucoup mieux dans l’obscurité qu’au début du voyage. Les yeux se sont adaptés.

C’est tellement fascinant! Il semble qu’il y ait des millions d’étoiles dans le ciel! Certains apparaissent, d’autres disparaissent. Si vous prenez une photo et après une minute en prenez une autre, vous verrez comment les étoiles se sont déplacées!

Nous regardions dans le ciel et pensions : « Qui sait? Il peut y avoir que quelqu’un qui nous regarde depuis une étoile! »

Près du bâtiment du centre astronomique, il y avait 2 télescopes. De temps en temps, les animateurs les dirigeaient vers un objet cosmique. Chaque fois après avoir fait une petite file d’attente, nous avons vu Saturne avec ses anneaux, Mars, deux galaxies.

Nous devrions dire seulement par ces files d’attente que nous avons pu comprendre combien de personnes autour de nous. En fait, il y avait un autre indicateur. Chaque fois qu’une étoile « tombait », un fort « Oh!!! » a été entendu.

Cette nuit-là, nous avons eu de la chance de regarder le bolide! Il était différent du Perséide. C’était un éclair brillant et brûlé plus longtemps.

En fait, il n’est pas tout à fait facile d’observer des étoiles filantes. Vous devez constamment tourner la tête si vous voulez en voir plus.

Nous sommes partis les derniers à 4 heures du matin.

Pour ceux qui n’ont pas pu observer la pluie de météores cette année, il y a de bonnes nouvelles.

Selon la NASA depuis 2008, le nombre de météores augmente. Chaque année, le spectacle des étoiles devient de plus en plus beau!

Nous vous souhaitons un ciel sans nuages ​​et faire des voeux! Ils se réalisent!

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *